Page ciné d’Elsa

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Une vie meilleure, de Cédric Kahn 26 janvier, 2011

Classé dans : Films coups de coeur,Recemment vus en salle — elsalauravietnam @ 11:27

Une vie meilleure, de Cédric Kahn dans Films coups de coeur 19865515.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111209_054525-225x300

Il y a plusieurs catégories de films : ceux que l’on attend avec impatience, sont acclamés par la critique, et dont on est finalement un peu déçu. Et il y a ceux qu’on va voir un peu par hasard, parce qu’on s’est trompé sur l’horaire d’un autre film, et qui sont de vraies bonnes surprises. Une vie meilleure, c’est un peu ça, en ce qui me concerne.  Je ne connaissais pas Cédric Kahn, le réalisateur, et je ne connais pas beaucoup mieux Leila Bekhti depuis le succès de Tout ce qui brille. Et je ne suis pas non plus une inconditionnelle de Guillaume Canet, qui me laisse toujours un peu sur ma faim, un peu comme un DiCaprio à la française : je sais qu’il est très doué, mais je ne suis jamais complètement emballée. En voyant l’affiche, j’ai cru que c’était une comédie sentimentale niaiseuse.

C’est en regardant le crash-test du Grand Journal, accompagné de la bande annonce, que je me suis dit que ça valait peut être le coup. Au final : aucun regret.

Yann est cuisinier dans une cantine, Nadia serveuse et mère célibataire, du moins jusqu’à leur rencontre. Ils tombent très amoureux, et lors d’une promenade à la campagne, ils ont un coup de cœur pour un vieux restaurant en ruine près d’un lac. Leur rêve d’acheter le lieu et de lancer leur propre entreprise prend forme peu à peu. Ils contractent un prêt immobilier, et, sans apport personnel, se lancent dans une manœuvre périlleuse pour glaner l’argent qui leur manque : cumuler plusieurs crédits revolving, sorte de prêts à la consommation. Les travaux commencent, le rêve devient réalité… Mais, juste avant l’ouverture, un problème de mise-aux-normes survient. Peu à peu, tout s’écroule. Yann et Nadia plongent dans la spirale infernale du surendettement, une proposition de travail au Canada les sépare,  et Yann se retrouve seul avec l’enfant sur les bras. A partir de là, il perd pied et glisse dans une sorte de terrible descente aux enfers. Guillaume Canet est excellent. Il interprète sans hésitation et sans fioriture un personnage qui se débat au quotidien, avec acharnement et dignité, comme un animal blessé, prenant peu à peu conscience qu’il est totalement pris au piège. Dans le contexte social et économique actuel, c’est un film qu’il faut voir sans recul, tel quel. Il raconte la vie de tous ceux qui ont tenté de vivre une vie meilleure, mais qui se sont fait rattraper par la dure loi d’un système qui ne donne pas sa chance à tout le monde. Très bien mis en scène, Une vie meilleure est un film étonnant. Noir, rude, tendu, c’est un drame social particulièrement bien mené par Cédric Kahn, qui pourrait bien devenir le Ken Loach de chez nous.

19830966.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111017_043016-300x200 dans Recemment vus en salle

 

 
 

ICOLLYWOOD |
le cinéma |
belangel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | megavod
| apollonide
| cinemafan